mercredi 9 décembre 2015

Deux mugs Tatamibag à gagner !

Tatamibag.com est déjà au taquet pour les fêtes de noël et vous propose avec le blog cestquoitonkim.com de faire gagner un mug judo personnalisé à deux d'entre vous ! On a sortie une super production digne d' Hollywood pour vous montrer le mug en question. Si si regardez la vidéo en dessous. Là juste là. Appuie pour lancer la vidéo ;-)



Et pour participer c'est ultra simple, il faut être fan des pages cestquoitonkim et Tatamibag (pour être fan il faut avoir cliquer sur "j'aime" sur ces pages).

Un post sera publié sur la page Facebook cestquoitonkim précisant l'ouverture du concours. Indique simplement en commentaire de ce post : 

(1) ton texte pour le haut du mug 20 caractères au maximum
(2) ta nationalité sur 3 caractères, FRA pour France par exemple
(3) ta catégorie de poids, moi j'ai mis -73 kg par exemple
(4) votre pays et votre ville pour la livraison
(5) votre âge
+ pour le fun mettez une photo de votre meilleur moment en kimono de judo.

Si vous mettez dans votre commentaire les chiffres (1), (2), (3) (4) et (5) ça m'aidera ;-) Un tirage au sort sera effectué parmi les commentaires publiés entre le 09/12/15 et le 23/12/15 minuit et comportant les 5 éléments + une photo de vous en kim.

Un seul commentaire sera pris en compte par personne pour le tirage au sort. La livraison se fera par la poste, sous 10 jours grâce à un envoi réalisé par Tatamibag qui offre la livraison mondiale ! Petite restriction due à cette livraison mondiale, le concours est ouvert aux personnes physiques qui ont entre 21 et 60 ans.

Bonne chance à tous !

Tirage au sort :
Je viens d'envoyer ce matin (là on est le 24/12) un message aux gagnants. Je n'attends plus que leurs retours pour confirmer auprès de Tatamibag et faire connaître leurs noms officiellement.

Merci à tous d'avoir participé !

samedi 5 décembre 2015

Le Grand Slam Paris a-t-il une âme ?

Grand Slam Paris - Judo - Cestquoitonkim


Le décor étant planté (bah ! vous avez pas lu l'article : "Grand Slam Paris 2015, que se cache-t-il à l'intérieur de l'Accor Hotel Arena ?" hop hop on y va et on revient après ;-), je me suis demandé si le Grand Slam Paris avait une âme. Une âme ? Il raconte quoi ? Il s'agit de l'étude selon un plan en deux parties qui aborde la question philosophique et presque métaphysique de l'âme du Grand Slam Paris et notamment de l'édition 2015. Ce plan s'appuie sur une étude terrain et une démarche qualitative basée sur des éléments perçus lors de cette compétition de judo. Allez non je plaisante ... Je vais pas vous faire ça. Enfin pas comme ça. Lol. Je vais juste partager avec vous quelques moments vécus pendant ce Grand Slam Paris 2015. L'idée s'est de voir un peu plus l'ambiance qui règne durant le tournoi. C'est cette ambiance que j'ai appelé l'âme du Grand Slam. Et puis tiens, pour s'amuser je vais quand même vous faire un plan en deux parties mais pas de manière scientifique :

- partie 1 : le public
- partie 2 : les rencontres 


Partie 1 : le public


Grand Slam Paris - Judo - Cestquoitonkim
Il y avait quand même du monde à ce Grand Slam 2015 :-)

Alors, certains d'entre vous m'ont dit, quand j'étais au Grand Slam, que l'édition 2015 n'était peut être pas aussi chaude que les précédentes. Et d'autres m'ont dit qu'ils regrettaient les animations qui avaient lieu auparavant dans les coursives. En tout cas, pour mon baptème de Grand Slam (et oui c'est mon premier) j'avoue que j'ai trouvé l'ambiance vraiment sympa. J'ai quelques moments que j'ai gardé en mémoire et que j'ai envie de partager avec vous.


Source : youtube - C'est quoi ton kim ?

Une chose dont je me souviens bien, lorsque j'étais dans la tribune presse, c'est les cris "Chachou", "ChaCHOU", "CHACHOU" ! Les supporter de Charline Van Snick venu tout droit de Belgique était là bien présent. J'avoue j'ai pas tout de suite compris que chachou c'était Charline mais maintenant c'est bon je sais ;-) Ils avaient sorti leur plus beau drapeau et leurs plus belles voix pour soutenir leur judokate préférée. Ca a, d'ailleurs, plutôt bien fonctionné puisqu'elle s'est classé 2ème du tournoi en -48kg.

Grand Slam Paris - judo - cestquoitonkim
Au taquet les supporters Belges !

Côté Français, j'ai gardé comme souvenir quelques vidéos qui vont vous mettre dans l'ambiance du Grand Slam Paris 2015, enfin c'est l'idée. ;-) Je n'étais pas présent à tous les combats mais je vous réserve 3 vidéos concernant Priscilla Gneto, Vincent Limare et Audrey Tcheumeo. Les vidéos sont brutes pour vous laissez découvrir le vrai son du Grand Slam Paris. Allez c'est parti !

Priscilla Gneto était juste devant moi sur le tapis 4. J'étais dans la tribune presse quand le speaker a annoncé qu'elle pourrait défendre ses chances pour la médaille de Bronze. Je me suis empressé de filmer pour vous ce moment. Écoutez la joie du public ! 


Source : youtube - C'est quoi ton kim ?

Pour la petite histoire, Priscilla Gneto s'est présentée pour son combat pour la médaille de Bronze des -52kg mais en face personne. Oui personne. La combattante, Distria Krasniqi, judokate du Kosovo n'est pas venue et j'avoue que je ne sais pas pourquoi. Si vous le savez dîtes le moi en commentaire.

Ensuite, plus tard dans la journée du 17 Octobre, j'ai pu assister à la finale de Naohisa Takato face à Vincent Limare. Cette fois-ci j'avais quitté la tribune presse et j'ai pu me rendre directement dans les tribunes spectateurs. J'ai donc une vidéo en live du public pour vous.

 
Source : youtube - C'est quoi ton kim ?

Même si le public a scandé Vincent, VINCENT ! Ca n'a pas suffit et Naohisa Takato a remporté cette finale des -60kg avec une forme de Kata Guruma sans tenir les jambes. Il faut dire que Naohisa a vraiment un bon judo (ce n'est que mon avis) et j'avoue que j'aime bien le voir combattre.

Dernière petite vidéo amateur pour vous plonger dans l'ambiance du Grand Slam Paris 2015, la finale d'Audrey Tcheuméo catégorie -78kg. C'était un certain 18 octobre 2015 à Paris : 


Source : youtube - C'est quoi ton kim ?

A chaque fois que je revois la vidéo, je me retrouve plonger dans l'ambiance. Ca fait du bien ! Et en plus Audrey Tcheumeo gagne à la fin :-) Pour l'anecdote, je l'ai croisé dans les couloirs de l'Accor Hotel Arena. Elle était très concentrée et avançait de manière décidée et, tête en l'air que je suis, je n'avais pas vu que c'était elle. J'ai dit bonjour, elle m'a répondu bonjour. En soit ce n'est pas extraordinaire, mais cela montre aussi que l'âme du Grand Slam c'est aussi les rencontres que l'on peut faire au travers de cette belle compétition. Et voilà une transition toute trouvée pour la seconde partie : les rencontres.

Partie 2 : les rencontres


C'est vrai que l'on vient au Grand Slam, a priori, pour s'asseoir dans les gradins et voir le spectacle que nous offre les judokates et les judokas, mais j'ai découvert que c'était en fait bien plus que cela.

Bon nombre de passionnés de judo se côtoient le temps d'une grande fête qui les rassemblent : les communicants, les photographes, les athlètes de haut niveau, les techos (les gens de l'informatique ;-), les bénévolontaires et aussi nous les judokas amateurs et autres compétiteurs venus voir le tournoi. J'oublie certainement quelques personnes alors mentionnez vous en commentaire ;-) Mais revenons au Grand Slam Paris et aux rencontres.

Très tôt le matin du tournoi, et avant même que celui-ci ne commence j'ai eu l'occasion de voir quelques membres du service communication de la fédé. Çafil bosse, ça bosse ! La preuve.

Grand Slam Paris - Judo - Cestquoitonkim
Kadhija et Arnaud à fonds la com. !

Je peux vous dire qu'ils étaient à fonds. Et sur les réseaux sociaux ça a envoyé de la photo, des messages et du tweets pour faire vivre le judo à tous les judokas qui n'ont pu se déplacer. Je n'oublie pas non plus Fanny du service presse mais là pas de photo... Il faut dire en même temps qu'elle courait un peu partout. Bref, une équipe souriante, dynamique et au service du judo. Très content d'avoir rencontré quelques membres de l'équipe communication de la fédé.

J'ai aussi croisé la fine équipe de photographes qui travaillent en lien étroit avec la fédération. Ils font vraiment des photos magnifiques. J'adore. Des mordus de judo et de photos heureux de se retrouver ensemble le temps d'un tournoi pour communiquer à travers leurs photos les performances et les émotions de la journée (noté la technique du floutage sur la photo ci-dessous :-)

Grand Slam Paris - Judo - Cestquoitonkim
Selfie presque parfait :-) Kadhija et l'équipe de choc de photographes Gaël, Fabrice Bouvart, Philippe, L'oeil du Margouillat et Stéphane

Plus tard durant le week-end, près de la tribune presse, j'ai eu l'occasion d'échanger quelques mots avec deux figures des médias judo. Laurent Mathieu le créateur de alljudo.net et Julien Giovanella ancien journaliste de l'équipe actuellement chez ilosport.fr (groupe l'équipe). Pour la petite histoire, j'ai discuté 5 min avec Julien juste avant qu'il n'interview Emilie Andéol. Intéressant de voir un professionnel à l'action et le sourire radieux d'Emilie qui venait d'obtenir une médaille d'or en +78kg lors de ce Grand Slam Paris.

Puis partie en balade dans les couloirs de l'arène (oui j'aime bien me balader) et toujours armé de mon téléphone portable, j'ai eu l'occasion de pouvoir rencontrer des personnes de la société Vogosport (les techos ;-). Vogosport ? Techos ? Mais il raconte quoi ? Attendez je vais vous expliquer. Vogosport est une société informatique basée à Montpellier qui a créé une application permettant, selon son dirigeant, Christophe Carniel, d'être téléspectateur durant un évènement sportif.

Grand Slam Paris - Vogosport - Judo - Cestquoitonkim
Christophe Carniel rencontré au Grand Slam Paris grâce à son arme secrète Marie-Laure ;-)

En gros, cette application permet d'être dans la salle et de voir les différents tapis sur sa tablette ou son téléphone grâce au wifi qui est présent dans l'Accor Hotel Arena (oui le wifi c'est une nouveauté à Bercy). Le plus de l'application résidant surtout dans sa fonctionnalité replay.

Au début, je me suis bien demandé à quoi cela pouvait servir mais en réfléchissant avec ma femme... Plusieurs avantages. Tu vas manger un sandwich (j'aurais pu dire aller au toilette) et tu rates le kata guruma de Naohisa Takato sur Vincent Limare. Pas de soucis tu peux le revoir en revenant. Ou tu étais dans la salle mais c'est aller trop vite et tu n'a pas bien compris la technique. Pas de problème tu peux la revoir et l'étudier le temps du tournoi. 

Pour ceux qui voudrait jeter un œil sur la fonctionnalité développée par Vogosport, elle est intégrée à la toute récente application de la fédération disponible sur Itune ou Android

J'avoue que je ne l'ai pas encore téléchargé mais j'ai eu une démo au Grand Slam Paris. Je vous mets leur promo youtube pour voir un peu à quoi ça ressemble.

Source : youtube - Vogo Sport

Côté athlète, je n'ai pas trop osé déranger les compétiteurs. J'en ai croisé quelques uns mais ils avaient l'air tellement concentrés que je n'ai pas voulu les déranger. Je n'allais quand même pas leur sauter dessus sous prétexte que je tiens un blog ;-) Vous l'auriez fait vous ? En tout cas, j'ai eu le plaisir de rencontrer Laetitia Blot, Margaux Pinot et Stéfanie Tremblay.

J'ai rencontré brièvement Laetitia Blot le samedi matin (17/10) en salle d'échauffement. J'étais en compagnie de Fabrice Bouvart qui est du même club que Laetitia, le Judo Club Pontault Combault.

Grand Slam Paris - Judo - Cestquoitonkim
Le coin du tapis d'échauffement où était le camp Français.

Puis toujours le samedi, dans les tribunes spectateurs, j'ai rencontré Margaux Pinot. Très sympa, elle a accepté que je la prenne en photo. Margaux tu comprends mieux pourquoi je n'ai pas demandé à poser avec toi. C'était pour le blog ;-)

Et pour la petite histoire, elle a combattu le dimanche en -70 kg et a obtenu une médaille de bronze.
Margaux Pinot - Grand Slam Paris - judo - cestquoitonkim

Tiens en parlant de dimanche (18/10). C'est le jour où j'ai rencontré Stéfanie Tremblay en chair et en os. Stéfanie est une juddokate qui nous vient tout droit du Canada. C'est aussi la première a avoir accepté de répondre aux questions du blog lors d'une interview. On avait convenu d'un horaire pour se croiser donc contrairement aux deux autres rencontres ce n'était pas le fruit du hasard.

Stefanie Tremblay - Grand Slam Paris - judo - cestquoitonkim
Vous avez le bonjour de Stéfanie ;-)

Je termine cette seconde partie de notre étude scientifique ... ah non ... on avait dit pas scientifique justement :-) Bref je termine avec cette seconde partie avec les rencontres des lecteurs du blog dont certains contribuent aussi à faire parler du judo.

Il y a tout d'abord le lecteur dont on ne doit pas dire le nom qui je sais était armé d'une go pro pendant le tournoi. On a essayer de se voir dans les gradins mais une vrai galère pour moi ... Lol j'ai jamais réussi à le localiser dans le public. Il m'a bien demandé de lever les mains pour me localiser mais bon hum comment vous dire lever la main ou se mettre debout dans la tribune presse c'est pas le plus discret. Lol Donc, au final, on a fait plus simple on s'est donné rendez vous. C'était très sympa d'échanger avec l'un d'entre vous. 

Plus tard durant le week end, j'ai croisé Alexane et Yoann tous deux judokas compétiteurs (Alexane a fait les 1ères div. récemment). Alexane tient la page facebook "Le judo c'est ma vie" et elle est membre du projet Judo Kids Magazine initié par son prof de judo Laurent MAURY. Elle est pleine d'énergie et toujours à l'affut pour faire une photo avec ses athlètes préférés. Un œil de Lynx :-)

Priscilla Gneto - Alexane - Grand Slam Paris - judo - cestquoitonkim
Priscilla Gneto et Alexane. Je vous dit elle a un œil de Lynx ;-)

Yoann jeune compétiteur déterminé malgré les blessures qu'il a eu par le passé, tient la page facebook "La vie d'un judoka". C'est un fan inconditionnel de Loïc Korval. D'ailleurs, il le lui rend bien car il est venu en personne voir Yoann durant le Grand Slam Paris.

Loïc Korval - Yoann - Grand Slam Paris - judo - cestquoitonkim
Loïc Korval et Yoann. Le Grand Slam ce n'est pas que des combats ;-)

J'ai aussi eu l'occasion de rencontré Cyril (Twitter : @AirMix7) et Emma (Twitter : @EmmaRinn67) tous deux judokas du Judo Club Vendenheim un club du Bas-Rhin en région Alsace. Bon on a pas papoté trop longtemps vu que c'était pas très pratique d'échanger entre deux gradins mais c'était bien sympa. Et le club était venu en force et dans la bonne humeur pour soutenir les bleus. Bonne ambiance ! 

Judo Club Vendenheim - Grand Slam Paris - Judo - Cestquoitonkim
Le Judo Club Vendenheim venu en force mettre de l'ambiance au Grand Slam Paris !

Et pour clore cette seconde partie dédiée aux rencontres je terminerai avec celle de la famille Plet ! Une famille mordue de judo et de photos et qui je dois le dire à de la chance.


Et oui ! Mélody a été l'une des gagnantes du 1er concours que j'ai organisé. Vous pouvez le vérifier en lisant l'article "La société Tatamibag fait deux heureux". Elle a gagné un T-Shirt qu'elle a offert à sa fille Léa, une redoutable judokate. David tout comme Mélody est photographe et tient le site davidplet.wordpress.com ou il met en ligne toutes ses photos. C'était là aussi très sympa de se rencontrer en vrai et de partager un moment judo.


En guise de conclusion, vais-je répondre à la question " Le Grand Slam Paris a-t-il une âme ?". Peut-être pas, je vais laisser à chacun le soin de se faire son opinion. J'avais juste envie de partager avec vous ces quelques moments passer dans l'arène. J'avais envie de montrer qu'en dehors du tatamis il se passe aussi des choses et que c'est ça aussi le tournoi de Paris. 

Maintenant à vous. Si vous avez un avis sur la question de l'âme du Grand Slam ou que vous avez envie de partager un moment durant le tournoi dîtes le en commentaire ! 

Ah ! Et vous avez noté je n'ai pas trop parlé des athlètes et des bénévolontaires ... Je prépare deux autres articles à la suite (enfin si tout se passe bien ;-)

mercredi 11 novembre 2015

Mon kim & moi : Ludovic GOBERT

Ludovic GOBERT - Fabrice Bouvart - Cestquoitonkim
Classement mondial : 100ème
Catégorie: -90kg
Taille: 1,84m
Ceinture noire : 2ème Dan
Technique favorite: uchi-mata
Club : Sainte Geneviève Sport
Date de Naissance: 15 mai 1985


Palmarès :
- Champion de France 1D 2010/11 et 2014/15 (et 2015/2016 après l'interview)
- Vainqueur de la World Cup Madrid 2010
- Sélectionné aux championnats du monde Rio 2013

Plus de détails : fiche 1 - judobase ou fiche 2 - alljudo


Peux-tu nous parler de toi ?

Alors, Ludovic Gobert, 30 ans, papa depuis peu d'une petite merveille, je suis en convention avec la mairie de Sainte Geneviève (91) en tant qu'animateur. J'ai commencé le judo à l'âge de 7 ans car je bougeais dans tous les sens, il fallait me canaliser et comme j'avais des copains qui faisaient du judo, j'ai forcément suivi.

Ludovic GOBERT - Atelier Digital - Cestquoitonkim
Crédit photo avec l'autorisation de Marc BERTHIER ( Atelier Digital )
Je suis rentré en sport étude à Brétigny (un des meilleurs à l'époque) en juniors 1. J'y ai appris énormément, notamment avec Jean-Raymond Marquez et Christophe Brunet !! J'étais un des meilleurs français sur les tournois nationaux mais je n'ai commencé à performer en championnat qu'à ma dernière année juniors.

Niveau judo, je fais beaucoup uchi-mata mais j'adore les balayages !!


À quel moment as tu su que tu pouvais faire du haut-niveau et comment as tu réussi à y accéder ?

Depuis mes années juniors, j'ai obtenu des résultats en national, en battant souvent les plus fort de ma catégorie, maintenant encore j'ai un beau "tableau de chasse" international mais malheureusement ces victoires ne sont pas assez régulières.


Un beau tableau de chasse ... tu as accroché qui sur ce tableau ?

J'ai battu Hesham MESBAH (Egypte), Tiago CAMILO (Brésil) Amar BENIKHLEF (Algérie) tous les trois médaillés olympique. J'ai aussi battu des médaillés européens comme Karolis BAUZA (Lituanie) ou Aleksandar KUKOLJ (Serbie).

Source: youtube - Rene Grouls - 2010


Tu penses qu'il te manque quoi pour être plus régulier ?

Probablement un peu plus d'agressivité sur les tapis .. J'ai tendance à être un peu trop gentil .. lol

Ludovic GOBERT - Fabrice Bouvart - Cestquoitonkim
Crédit photo avec l'autorisation de Fabrice BOUVART
Pour toi, avant une compétition quelle est la meilleure préparation ?

Je n'ai pas encore trouvé la meilleure préparation sinon mon palmarès serait bien plus chargé qu'il ne l'est ...

Plus sérieusement, j'essaie de penser le moins possible à la compèt. la semaine avant, je me concentre sur mon poids, ma forme et j'évite un maximum de rester seul pour pas trop cogiter.


Comment abordes tu une compétition et comment restes tu concentré ?

Jusque l'année dernière, mes compétitions (surtout internationales) étaient source de grand stress, la peur de mal faire. Maintenant j'ai appris à relativiser, à aborder différemment chaque compèt, ce qui ne veut pas dire que je ne suis plus motivé loin de là !! Il me reste encore 2/3 choses à accomplir.

Mais il est vrai que certaines étapes de la vie font que tu continues à avancer mais différemment. Des joies comme l'arrivée de ma fille, et des peines comme la perte de certaines personnes qui te font te dire que la vie ne se résume pas qu'à une défaite ou une victoire sur un tapis.


En compétition existe-t-il un judo ou des judo ? Avec qui aimerais tu combattre ?

Il y a plusieurs types de judo. Le type asiatique et le type occidentale, mais maintenant les 2 se mélangent de plus en plus. Le premier est très "garde classique" (manche et revers). Il n'y a quasiment que des mouvements d'épaule ou de jambe. Le second est plus corps à corps, comme les lutteurs. Mais l'évolution c'est aussi savoir s'adapter au changement et donc les deux styles se mélangent d'un côté comme de l'autre.

J'ai déjà combattu avec pas mal de champion, mais rencontrer un japonais, pour moi est un régal !


Quel est ton meilleur souvenir judo ?

Mon meilleur souvenir (pour l'instant) c'est mon dernier titre aux France 1D. C'était a Villebon en novembre 2014 face à Axel CLERGET J'étais à domicile et je venais d'apprendre que j'allais être papa.




As-tu un conseil à donner aux judokates et judokas qui rencontrent des difficultés (blessure, manque de résultat …) ou qui veulent progresser ?

Ne lâchez rien !! Le travail finit toujours pas payer !!


Comment vois-tu l'avenir du judo ?

A vrai dire, avec tous ces changements de règles bonnes ou pas, les interprétations différentes en fonction des arbitres; J'ai peur qu'il n'y ait plus beaucoup de Ippon en championnats et que les athlètes jouent la sécurité avec des pénalités.


Comment vois-tu ton avenir après le judo ?

Je ne m'y suis pas encore penché même si il serait temps ...

Depuis que tu fais du judo quelles marques de judogi as tu portées ? Lesquelles conseilles tu ?

Mes marques de judogi actuelles sont Mizuno (club) et adidas (équipe de France).


Je te met à l'aise. Quelles différences fais tu entre les modèles d'Adidas et de Mizuno ? Lequel préfères tu et pourquoi ?

Je suis vraiment bien dans les Mizuno, même si les nouvelles coupes adidas (approved rouge) en slim sont pas mal non plus .;-)


As-tu un conseil à donner au lecteur du blog lors du choix d'un judogi ?

L'essentiel est que vous vous y sentiez a l'aise, certains l'aiment cintré d'autre non .. Testez les avant.


Question de David LAROSE : Ludo que se passe-t-il dans ta tête et ton corps, si tu manges un aliment 1 minute après sa date de péremption?

Ah ah ah quel enfoiré celui là !! J'ai horreur des aliments qui ont passés leur date de péremption alors soit je calcule bien pour les manger avant, soit ça part a la poubelle .. Je ne sais pas d'où me vient ce blocage mais beaucoup s'en amusent.. La preuve !


Question bac philo : si le judo c'est utiliser la force de l'autre alors pourquoi faire de la muscu ?

Pour pouvoir supporter toutes les médailles et coupes qu'on gagne au fil de nos carrières voyons !!

Plus sérieusement, comme je disais les styles de judo sont différents d'un athlète a l'autre alors il faut être prêt en toutes circonstances.

Un dernier mot pour les lecteurs du blog ?


Continuez à vivre vos rêves comme vous l'avez décidé !!



Au passage, bravo à Ludovic qui a gagné le championnat de France 1ère division à Rouen ce 08/11/2015 en -90kg !!!

samedi 31 octobre 2015

Judo kids magazine vous connaissez ? Découvrez ses deux visages !

Judo Kids Magazine - cestquoitonkim

Vous avez des enfants judokas ? Ils aiment lire ou justement vous aimeriez qu'ils lisent plus ou tout simplement ils adorent le judo. Et bien j'ai peut-être quelque chose pour vous, un magazine judo dédié aux enfants : Judo Kids Magazine.

En fait, c'est même un magazine deux en un. Un magazine qui a deux visages. Un peu comme double face dans Batman (oui ok c'est pas la meilleure image). Un magazine judo avec un visage sympa pour les 6-9 ans et un visage sympa pour les 10-14 ans. Et avant de vous parler un peu plus du magazine, je vous le dis tout de suite sinon je vais oublié, vous pouvez retrouver l'interview de Laurent Maury le judoka entrepreneur et créateur de Judo Kids Magazine sur le blog. Voilà c'est dit.

Donc pour en revenir au magazine, je ne suis pas vraiment dans la cible recherchée, je suis un tout petit peu plus âgé que 6-9 ans ou 10-14 ans. Oui juste un petit peu. Ceux qui ont lu le à propos du blog, merci de ne pas vous moquer de moi. Allez on garde sont sérieux et on reste concentré sur le magazine. Tout ça pour vous dire qu'un avis d'enfant compterait plus que le mien mais bon je vous donne quand même le mien, tant pis pour vous ;-)

Sur la forme, Judo Kids Magazine c'est une explosion de couleur dès la couverture (une photo est présente à la fin de l'article). Vous allez en prendre plein les mirettes (les yeux quoi). Je me rappelle avoir montré le magazine à un ami créa/graphiste lors d'un diner et ça première réaction a été de dire : c'est un peu chargé non ? Mais en regardant de plus près la cible, à savoir les enfants, là il a saluer le travail et m'a indiqué que le papier utilisé était vraiment de qualité. Petit coucou à toi Graffr si tu lis cet article !

Sur le fonds, comme son nom ne l'indique pas Judo Kids Magazine parle de judo et de jujitsu. Et pour revenir aux deux visages , il y a deux sommaires l'un adapté aux 6-9 ans et l'autre aux 10-14 ans. Vous allez me dire c'est très bien mais y a quoi dedans (vous avez vu je fais les questions et les réponses lol). Je vais vous le dire et lever un voile sur le mystère des deux visages de judo kids magazine en vous mettant les deux sommaires du 1er numéro (cliquer sur les photos pour les agrandir) :

Judo Kids Magazine - cestquoitonkim
Sommaire face 6-9 ans - N°1 JnK
Judo Kids Magazine - cestquoitonkim
Sommaire face 10-14 ans - N°1 JnK

La face 6-9 ans est très orienté sur l'image et le dessin. Les enfants vont trouver pleins d'informations sur des lieux ou sur des termes judo (ou jujitsu) mais aussi beaucoup de petite choses bien ludique. Notamment, des jeux comme les 7 erreurs ou des coloriages et des encarts de bandes dessinés.


Judo Kids Magazine - cestquoitonkim
Ludique avec des jeux
Judo Kids Magazine - cestquoitonkim
Drôle avec des BD
Judo Kids Magazine - cestquoitonkim
Cultiver avec des informations

La face 10-14 ans s'appuie sur un style plus centré sur l'écrit et un peu moins sur l'image. Il y a des sujets de fonds, des éléments sur les résultats sportifs, des interviews d'athlètes de haut niveau, des conseils pour exécuter certaines techniques et aussi des encarts BD.

Judo Kids Magazine - cestquoitonkim
S'informer en découvrant
Judo Kids Magazine - cestquoitonkim
Se détendre en lisant
Judo Kids Magazine - cestquoitonkim
Apprendre en observant

Le magazine est assez récent, c'est une bonne initiative je trouve et une belle réalisation. En plus, la Fédération Française de Judo soutient le projet. D'un point de vue pratique, le magazine d'abord mensuel est désormais bimestriel. L'abonnement coûte 34€ pour 6 numéros. Chaque numéros fait un peu moins de 60 pages. Voilà ! Pour ceux que ça intéresserai je vous mets le lien vers les abonnements : Judo Kids Magazine - Abonnement.

Et en bonus quelques images du numéros deux :


Bonne lecture et longue vie au mag ! 

Judo Kids Magazine - cestquoitonkim

dimanche 25 octobre 2015

Grand Slam Paris 2015, que se cache-t-il à l'intérieur de l'Accor Hotel Arena ?

Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim


Quelle chance d'avoir pu être présent au Grand Slam Paris 2015, le tout 1er évènement organisé à l'Accor Hotel Arena (Anciennement POPB / Palais Omnisports de Paris-Bercy). En plus, ça tombe bien c'est un évènement Judo ;-) Alors voici un premier article pour planter le décor de ce Grand Slam Paris qui a eu lieu les 17 et 18 octobre 2015 (j'étais surtout là le 17/10). Venez avec moi on va faire une petite visite.

Mais avant, et comme je vous l'indiquais il y a quelques jours, j'ai eu une accréditation. Oui oui ... une accréditation, une vrai, pour vous faire partager cet évènement à ma manière. Et ça c'est aussi grâce à vous qui me suivez toujours de plus en plus. Alors vraiment un grand MERCI à vous !

Alors, que la visite commence !

Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim



Autant se le dire l'inauguration avait eu lieu 2 jours avant le Grand Slam Paris 2015. Les travaux qui avait démarré il y a deux ans ne sont pas 100% terminé et l'autorisation pour que l'évènement puisse avoir lieu a été donné in extremis (enfin c'est ce que j'ai entendu dire). Mais tout a été fait pour que le Grand Slam puisse avoir lieu dans les meilleures conditions possibles. Alors franchement moi je retiens surtout que c'était un vrai bon moment de judo.

Et mon premier contact avec la salle de réception de cette grande fête du judo a été avec l'extérieur de l'Arena. Motivé pour aller chercher mon accréditation au bureau presse. Je m'y suis rendu la veille, le 16/10 pour ceux qui aime la précision ;-).

 
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Le hall d'entrée du public
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Une autre vue de l'extérieur
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
La boutique adidas est prête
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
On voit aussi la boutique Mizuno de l'extérieur

Autant ne rien vous cacher ... ce n'était pas l'entrée pour récupérer l'accréditation..Oups rater ! Le bureau presse était ailleurs. Fallait juste relire le mail que la Fédé avait envoyé pour trouver le bon endroit. M'enfin j'étais pas le seul à me perdre un peu. J'étais précédé par 3 journalistes/techniciens Belges dont un était équipé d'une grande perche pour le son. Ca m'a donné un indice pour les suivre un peu ;-) Tout ça pour dire que je me suis un peu perdu avant de trouver la bonne entrée. Ben quoi je débute. Je saurais pour la prochaine fois ...

Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim

Une fois l'accréditation récupérée au bureau presse tenu par des personnes de la Fédé et par des bénévolontaires (au passage très sympa !), j'ai pu jeter un coup d'œil à la salle. Avant de vous montrer des photos, bénévolontaire c'est le terme utilisé pour désigné les judokas bénévoles qui se portent volontaires pour donner un coup de main à la Fédération Française de Judo pour gérer l'évènement. Je ne connaissais pas le terme.

Ceci étant dit, voilà quelques photos de la salle en pleine préparation la veille de l'évènement (cliquez sur les photos pour les agrandir) :

Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Les tatamis d'un côté ...
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Les caméras sont en place.
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Les derniers cartons sont déballés.
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
... les tatamis de l'autre côté
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Le podium ! 
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Les derniers réglages.

Juste entre nous après avoir pris ces photos, je n'avais plus envie de partir ... J'étais déjà pris par l'ambiance particulière d'un Grand Slam qui s'apprête à débuter. Mais bon si je voulais me réveiller le lendemain et être présent le samedi à 8h fallait pas trop traîner non plus ;-) Pensée à tous ceux qui se sont levé tôt voir très tôt pour être présent à cette grande fête du judo.

J'étais bien à l'heure le lendemain ce qui m'a permis de découvrir la salle d'échauffement, l'ambiance des couloirs de l'Arena pendant la pause (entre 15h30 et 17h le samedi si je me souviens bien). et les boutiques de judo (passage obligé ;-).

Alors voilà la salle d'échauffement, il y avait une telle concentration parmi les athlètes que je n'ai pas osé les déranger. Même David Larose que j'ai pourtant eu la chance d'interviewer pour le blog.

Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim

Plus tard dans la journée, au moment de la pause qui arrive finalement assez tard (15h30/17h), je me suis balader dans les couloirs de l'Arena. En même temps, je ne vous cache pas que j'avais très faim. Trop pris par l'ambiance de la compétition, j'avais oublié de manger.

Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim



Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Les couloirs pas très loin de la buvette.
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Pour manger quand on a faim ;-)
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Là y avait un peu moins de monde.
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
La frontière avec l'arène ...
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Un petit souvenir du Grand Slam ?
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
A nouveau les couloirs :-)

Et pour terminer cette petite visite (je n'ai pas été partout ;-) voici quelques photos des boutiques. Bon à savoir, pendant la pause allez dans les boutiques c'est le bain de foule assuré. Par contre, c'est beaucoup plus calme pendant les combats. Ah aussi vous verrez il est aussi possible de faire broder sa ceinture directement sur place.

Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
La foule près des boutiques dans le hall
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
L'entrée de la boutique Noris et KuSakura
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Machine à broder les ceintures vu chez Noris
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
La foule chez Mizuno
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Le stand Green Hill
Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
La boutique adidas avec un peu d'attente

Voilà c'est fini pour ce premier tour d'horizon du Grand Slam Paris 2015. Je vous prépare d'autres articles sur le sujet. J'espère que vous avez appréciez ce petit tour. Votre indulgence pour les photos je suis ceinture blanche question photographie :-) Je ne suis pas un pro comme Fabrice Bouvart .

Si vous avez des photos et que vous voulez que je les mette à la suite de l'article envoyez les à cestquoitonkim@gmail.com avec un petit message que je mettrai en dessous en légende.

Allez je vous mets une photo bonus ;-)

Grand Slam Paris - Judo - cestquoitonkim
Magnifique ces tatamis ! On peut avoir les même au club président ?