samedi 2 mai 2015

10 conseils pour entretenir son kimono de judo (judogi)

Laisser tremper son kimono dans de l'eau froide durant une nuit avant le 1er lavage. Cela permettra d'enlever l'amidon et contribuera à limiter le rétrécissement. Et donc de le garder plus longtemps ;-)
Attacher les liens de votre pantalon entre eux avant de les mettre à la machine. L'idée ici est d'éviter que les liens restent coincés à l'intérieur du pantalon.
Humidifier et frottez les endroits très sales avec du savon avant de les mettre à la machine. Certains utilisent du savon noir voir du détachant chimique.
Laver votre kimono à l'eau froide (<30°c). Et oui les kimonos de judo sont majoritairement constitués de coton et l'eau chaude fait rétrécir. Donc attention si vous ne voulez pas vous retrouvez avec un un bermuda et des manches 3/4.
Laver votre kimono en le séparant des couleurs. Oui là c'est un conseil de base mais bon je préfère le laisser. Et pareil pour le kim bleu on le met pas avec le blanc.
Tirer sur les manches de la veste et les bas de pantalon avant d'étendre le judogi. Apparemment ça peut aussi aider à limiter le rétrécissement.
Laisser sécher naturellement sur une chaise, sur un cintre ou autre. Oui pas de sèche linge à moins que vous ne souhaitiez transmettre votre judogi à votre enfant ... Enfin bon vous m'avez compris là aussi c'est pour éviter le rétrécissement.
Plier avec soin le kimono. L'idée ici est d'éviter de froisser le tissus. J'ai trouvé quelques vidéos pour se donner des idées (il y en a beaucoup d'autres sur le web) :
Source Youtube - yeesmartialarts (Dec. 2008)

Source Youtube - Jefferson BAVAROIS (Nov. 2014)
Utiliser un sac de judo assez grand. Là aussi c'est pour éviter de froisser le tissus.
Sorter du sac le judogi après chaque entraînement. Si vous estimez qu'il est encore assez propre il faut juste l'aérer sinon c'est retour au lavage. Moi je lave après chaque utilisation et j'ai un roulement sur 3 kimonos de judo.

Et vous ? Vous avez des astuces à partager ?

10 commentaires:

  1. Lorsque vous laissez tremper le kimono bleu, rajoutez du gros sel pour fixer la couleur

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces bons conseils (qui sont aussi du bon sens et un minimum d'hygiène).
    Moi j'ai quand même un problème, malgré le fait de laver mon kim après un ou deux entraînements.
    Je le laisse sécher systématiquement après chaque entraînements etc etc..
    Malgré cela j'ai toujours des taches de transpiration à l'intérieur du kim.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as essayé de mettre du savon noir sur les tâches avant de mettre en machine (c'est le point 3). On m'a aussi dit une fois de mettre des paillettes de savon dans la machine (bon là j'ai pas testé). Quelqu'un d'autres à une idée ?

      Supprimer
    2. Le savon noir je n'ai jamais essayer mais cela fait plusieurs fois que je lis cela donc je vais essayer !

      Actuellement je mets de la lessive liquide sur les taches avant de laver !

      Supprimer
    3. Ok tu vas être le lecteur testeur du coup ;-) Tu nous diras si ça a fonctionné. Et si quelqu'un d'autre à une bonne astuce du type transmis de génération en génération qu'il n'hésite pas à la partager.

      Supprimer
    4. Plusieurs solutions qui marche tres bien
      Eau écarlate
      Vanish détachant tres bien aussi

      Supprimer
    5. -l'Oxygène actif marche également ( mettre le judogi à tremper dans la baignoire avec des pastilles désinfectantes d'oxygène actif de piscine)ça limite le jaunissement (attention les judogi blanc uniquement).
      -le vinaigre blanc est un excellent (détachant - désinfectant - adoucissant - rehausseur de couleur pour le bleu) à 1€ le litre, ça vaut le coût...
      - Évitez d'étendre le bleu au grand air la nuit. En raison peroxyde d’hydrogène de l’air qui forme de l'eau oxygéné avec la rosée. Risque de décoloration des judogi bleu.

      Supprimer
  3. A chaque lavage rajouter du bicarbonate de soude directement au fond du tambour, c'est un agent blanchissant naturel (on le trouve au rayon du sel en général) et peu cher et je rajoute un verre de vinaigre blanc dans le bac à lessive qui est un anti fongique ce qui permet d'enlever les odeurs de transpiration persistantes. Je fais ça a chaque lavage et mes kimonos sont toujours bien blanc malgré un lavage à chaque utilisation

    RépondreSupprimer