dimanche 26 août 2018

teamLab : au-delà des limites - La Villette - Japonismes 2018

Judo - Japon - Exposition

Un beau vendredi d'août 2018, direction La Villette pour découvrir l'exposition teamLab : au delà des limites avec ma fille de 2 ans. Le lien avec le judo ? Aucun ? Pas tout à fait. Cette exposition fait partie des nombreux événements de Japonismes 2018. C'est une invitation à découvrir l'une des facettes du Japon berceau du Judo. teamLab : au delà des limites permet de se familiariser avec l'art digital Japonais mêlant modernité et tableau traditionnel.

Sans vouloir spoiler ce billet, je vais tout de suite arriver à The conclusion. L'exposition vaut elle le coup d'y aller ? Réponse personnelle ... et si je la donnais finalement à la fin de l'article ... Je plaisante :-) J'ai adoré. Merci aux équipes de Japonismes 2018 et La Villette pour l'invitation. C'est vraiment une belle expérience à vivre même pour une ceinture blanche en art et exposition comme moi. D'ailleurs avec le recul j'aurais peut être dû aborder l'exposition un peu différemment. Je vous en parle après.

Et si on démarrait avec 1 minutes d'images prise avec mes petites mains histoire de se donner envie d'en savoir plus ? Go ;-)




Au menu de ce billet : 
- Avant l'expo, je prends des forces 
- Pendant l'expo, les yeux brillent 
- Après l'expo, envie d'en savoir plus


Avant l'expo, je prends des forces

L'exposition est ouverte du mardi au dimanche de 10h à 19h avec 2 nocturnes jusque 22h les vendredis et samedis. Personnellement, j'ai ciblé une visite en semaine pour éviter une trop grande affluence. J'ai donc choisi de m'y rendre un beau vendredi du mois d'août. J'avais même prévu de m'y rendre à 10h ... mais vous savez quoi ? Avoir des enfants fait parfois exploser le planning prévu :-) Je suis donc arrivé vers 11h à La Villette pour récupérer mon sésame.


Une fois le sésame entre mes mains vers 11h40 (euh ... oui ... j'ai pas trouvé le bon accueil tout de suite :-) la grande question est alors de savoir si je mange avec ma fille avant, pendant ou après la visite. Un petit échange avec le sympathique binôme habillé tout de bleu à l'entrée et hop hop hop le choix est fait. Pendant la visite impossible : il est interdit de manger. "Après" pas trop envisageable. Ça risque de faire tard et l'option sortir de la visite pour revenir ensuite n'est pas vraiment autorisé. Du coup, go pour manger avant. Mes deux super conseillers m'indiquent que l'affluence est moindre avant 14h. Ok je dois trouver où manger pas trop loin pour être dans la salle avant 14h. Facile ! Juste à côté se trouve le restaurant la petite halle. Le service commence à 12h. Les plats sont autour des 16 euros. Le service loin d'être expéditif m'a quand même permis d'être dans la salle à 13h. Le décors est bien cosy. Note pour ceux qui anticipent mieux que moi leur visite, il y a un parc un chouilla plus loin pour faire un bon pique - nique. 


Pendant l'expo, les yeux brillent

13h, contrôle du billet ok, je passe le sas d'entrée de l'expo teamLab : au delà des limites. Dans la pénombre de La Villette, entre les deux rideaux plastifiés de l'entrée une feuille A4 pliée en deux vous attends sur un présentoir pour vous donner quelques informations sur l'exposition (je vous met le doc un peu plus bas). Je le précise étant moi même passé à côté sans le voir. Ceci étant dit, 7 lieux n'attendent que ma visite (oui je sais ça fait un peu mégalo :-) D'ailleurs, comme je le disais en introduction, avec le recul, j'aurais peut être dû aborder l'exposition un peu différemment. Notamment, je pense être passé un peu à côté de l'aspect interactif. J'aurais du mieux lire le guide du visiteur. Qu'à cela ne tienne vous allez être mieux informés que moi ;-) Alors voilà les informations du guide du visiteur (cliquez sur les photos pour les agrandir ;-) :



teamLab : au delà des limites à La Villette c'est franchement une expérience qui se vit sur place. Difficile de vous faire ressentir l'exposition. Oui ressentir. La pénombre, les images qui défilent, la musique ... tout cela entremêlés donne une ambiance et une expérience particulière. Entre nous, les 2000 m2 d'exposition se parcours assez vite. J'ai fait un premier tour entre les différentes salles assez rapidement sauf que ... ça évolue à chaque instant. J'ai fait plusieurs tours. L'endroit invite, d'ailleurs, à se poser, à prendre le temps. J'ai aussi "couru" ... oui "couru" ... derrière ma fille de 2 ans. La poussette était au vestiaire. Ma fille était très à l'aise et contrairement à ce que j'aurais pu penser la pénombre ne lui a pas fait peur du tout. Au contraire, à l'instar des adultes elle a joué avec les projections sur les murs et avec d'autres enfants. L'atmosphère de l'exposition invite vraiment à être à l'aise : assis, allongé, contre les murs, prise de photo, de vidéo chacun semble se sentir libre de simplement vivre le moment. 

teamLab : au delà des limites - La villette - Japonismes 2018 - Cestquoitonkim - Les visiteurs

Pour ceux qui souhaiteraient encore plus toucher du doigt l'expérience teamLab : au delà des limites, je partage une série de vidéos que l'on peut trouver sur Youtube et qui donnent un aperçu du type d'images que l'on peut voir à La Villette. Ajuster vous bien dans votre chaise, canapé, fauteuils ... c'est parti !

















Après l'expo, envie d'en savoir plus

Une fois rentrée chez moi, des images pleins les yeux, mon cerveau à commencer à vouloir en savoir plus. Me voilà à me retrouver sur le web à virevolter d'un lien à un autre pour mieux connaître le collectif teamLab, l’œuvre teamLab : au delà des limites et me replonger dans l'ambiance musicale de l'exposition. Je vous invite à voyager avec moi encore quelques lignes dans l'univers teamLab.

Pour bien voyager, mon 1er conseil, jetez un œil au dossier pédagogique très bien réalisé par l'équipe de La Villette. Le document est accessible pour les ceintures blanches en art et exposition comme moi . Cliquer ici sur dossier pédagogique teamLab. J'ai ainsi appris que le collectif datait de 2001 et compte aujourd'hui environs 500 membres (c'est énorme !). Le document regorge d'informations sur l'art numérique, l'exposition en tant que tel avec des liens et des ressources pour aller encore plus loin. Une mine d'or ! 

J'ai ensuite, saisie teamLab sur Youtube. Il y a de nombreuses vidéos dont des interviews. Attention, les interviews sont souvent en anglais. Je vous mets un exemple ci-dessous avec l'interview d'un des membres créateurs de teamLab Toshiyuki Inoko :



En virevoltant encore, j'ai découvert, sur amazon, la présence de plusieurs musiques du collectif teamLab  (lien vers les musiques à télécharger). J'ai, notamment, retrouvé 2 musiques entendues lors de l'exposition :

- Crows Are Chased and the Chasing Crows Are Destined to Be Chased as Well, Blossoming on Collision - Light in Space
- Peace Can Be Realized Even without Order


Personnellement, j'aime beaucoup le premier lien. Je peux vous dire que le mp3 a rejoint ma playlist très rapidement :-)  

Avant de terminer cet article sur teamLab : au delà des ....oui c'est ça vous avez retenu ... au delà des limites à la Villette. Bien joué. J'ai envie de vous partager quelques liens d'autres sites et blogs qui parlent de teamLab histoire de vous faire votre propre avis. Voilà une petite liste (non exhaustive) qui vous permettra de découvrir d'autres articles sur le sujet :


Et pour finir et se quitter en beauté voilà quelques unes de mes meilleurs photos (j'ai fait se que j'ai pu :-) :















1 commentaire:

  1. Article super complet ! Ça doit être génial de visiter cette expo avec un enfant, surtout la première pièce où leurs dessins prennent vie... Merci beaucoup pour le partage du lien de mon article sur l'expo, c'est gentil :)

    RépondreSupprimer