lundi 13 avril 2020

Le judoka confiné - Jacques Seguin 7ème Dan


Le judoka confiné est une série d'interviews de judoka(te)s durant la période de confinement avec trois questions : en quelques mots qui es tu en tant que personne et judoka et surtout comment vas tu ? et comment se passe le confinement pour toi ? Quelle(s) photo(s) symbolise (nt) le confinement pour toi ?

Jacques, en quelques mots qui es tu en tant que personne et judoka ?

Je suis judoka depuis octobre 1958, sans interruption jusqu'à cette période de confinement (!), 7ème Dan, professeur de Judo sur la région toulousaine. J'ai été Cadre Technique fédéral chargé des Formations aux diplômes d'enseignant pendant 30 ans. Actuellement retraité "actif" je continue à 79 ans à donner des cours dans un Club, à m'y entraîner, et je suis toujours intervenant dans les Formations régionales de la Ligue d'Occitanie. Je suis aussi juge national en activité. 

Comment se passe le confinement pour toi ?

Je suis comme tout le monde : confiné à la maison et comme tout drogué en manque.....c'est le Judo sans partenaire "physique" qui fait défaut. Alors je me fais une raison et je maintiens ma condition physique au travers de marches sportives (j'ai la chance d'avoir un chemin forestier à côté de chez moi) et puis dans mon jardin d'agrément je fais tandoku renshyu sur le gazon et uchi komi sur un vieux figuier.....

En alternance lecture ou correspondance avec famille et amis par mail ou téléphone.... Je pense qu'il faut surtout fuir l'inactivité qui est synonyme de dégradation physique et mentale, corps et esprit étant intimement liés dans leurs fonctions respectives. L'inter-action entre les deux conditionne la santé physique et la vivacité intellectuelle, deux trésors que nous devons préserver. Bien amicalement et sportivement,

Jacques SEGUIN.


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire