samedi 30 juillet 2016

La relève Française est bien là !

Source of image (creative commons) : European Judo Union / Photographe: Carlos Ferreira

#Article invité écrit par Maxence Jamet (@macneverd)

Du 1er au 3 juillet, se déroulaient les Championnats d’Europe Cadet de judo à Vantaa en Finlande. L’occasion pour les futurs espoirs du judo français de disputer leur premier (ou deuxième pour certains) championnat continental.

Les bleuets ont particulièrement brillé dans ce weekend puisqu’ils finissent 2ème au classement des nations avec 5 médailles : 2 en or, 1 en argent et 2 en bronze !

Jour 1 - Vendredi 1 juillet 2016

Youtube - Europeanjudo - 2016

Ce sont les catégories de poids les plus légères qui ouvraient le bal avec côté fille Charlène Quilghini en -40kg, Justine Gaubert en -44kg, Shirine Boukli ainsi que Julie Weill Dit Morey, en -48kg et Lalou Lebrun en -52kg. Côté garçon, Belkahla Ahmed-Yacoub et Ugo Machefer en -50kg, Benjamin Gomes en -60kg et Kemcy Benguesmi en -66kg.

Charlène sur les toits de l’Europe !

Source of image (creative commons) : European Judo Union / Photographe: Carlos Ferreira
Après un premier combat difficile contre l’anglaise Samantha Tigg, la machine Quilghini va ensuite enchaîner les ippons d’abord sur osae komi contre la russe Anastasiia Kuterina puis sur juji gatame face à la turque Dilan Dogan à la toute fin du combat. Une aisance au sol qui lui permet de se hisser en finale. « Elle est très forte au sol, notamment sur les liaisons debout/sol » me confie Frédéric Aggazi, son entraîneur de club, au téléphone. Celui-ci a fait le déplacement en Finlande pour suivre Charlène qu’il entraîne depuis l’année dernière au club de Metz Judo. En finale, Charlène rencontre la belge Jente Verstraeten et va s’imposer avec un waza-ari au terme d’un combat équilibré et très bien géré par la Championne d’Europe, sociétaire du Pôle France de Strasbourg. « Elles se connaissent bien et on savait ce qu’il fallait mettre en place. Il fallait qu’elle monte la main et qu’elle aspire » m’explique Frédéric Aggazi au téléphone. Un très beau titre pour la messine, de quoi rendre fier ses entraîneurs mais surtout sa famille et notamment sa soeur qui s’exprime immédiatement sur Twitter : « Je m'en remet toujours pas que ma petite sœur soit championne d'Europe, c'est ouf ».

Justine Gaubert argentée !

Source of image (creative commons): European Judo Union / Photographe: Carlos Ferreira
Justine Gaubert a elle aussi brillé sur les tatamis finlandais en écartant Hamidova (AZE) en quart de finale au terme d’un combat difficile sur yuko grâce à une technique d’épaule. En demi-finale, la sociétaire de l’AJS 77 réalise un superbe travail au sol ! Justine projette l’israélienne Tamar Malca sur ko-uchi-gake (yuko) puis osae komi. En finale, Justine se fait surprendre sur o-uchi-gari par l’espagnole Mireia Lapuerta Comas mais n’a pas démérité en fournissant un très beau combat. Une belle médaille d’argent qui vient clore une saison riche en titres et médailles : Championne de France, 2ème au tournoi de France, 2ème de l’European Cup de Zagreb ….

Soulignons également la belle performance de Benjamin GOMES en -60kg qui était très attendu et qui manque le podium de très peu mais qui n’aura pas démérité en réalisant l’une des plus belle action de ce Championnat d’Europe 2016. Shirine BOUKLI (5ème aux « Monde » cadet l’année dernière) et Kemcy BENGUESMI terminent 7ème.

Jour 2 - Samedi 2 juillet 2016

Youtube - Europeanjudo - 2016

Romane Dicko IMBATTABLE

Source of image (creative commons): European Judo Union / Photographe: Carlos Ferreira
Samedi 2 juillet, dans le palais des sports de Vantaa, c’était Romane la patronne des +70kg ! Expédiant tour à tour ses adversaires, elle n’est même pas rester 2 min en tout sur les tatamis finlandais. Pourtant stressée avant son premier combat, la pensionnaire du Pôle espoir de Brétigny « ipponise » tous ses adversaires. Haraï-goshi (en 11sec), enchaînement osoto otoshi / osae komi (en 28sec), osoto otoshi (en 11 sec) pour arriver en finale. « Le stress était présent avant le premier combat mais une fois celui-ci passé, ça allait beaucoup mieux » me confie t-elle. En finale, elle affronte le géorgienne Sophio Somkhishvili et lui inflige un enchaînement osoto otoshi / osae komi en 35 secondes, ce qui a sans doute vexé la géorgienne qui refusera de serrer la main à Romane en fin de combat.

« What a celebration ! » clame la commentatrice de European Judo Union en voyant l’ovation que font les coéquipiers français de la pensionnaire du Randoris Club Judo de Villeneuve le Roi (94). Romane nous a même offert une petite danse au moment de sa victoire. « Une fois le combat gagné, tout est retombé et la joie de mon titre m’a envahi » m’explique la championne d’Europe 2016.

Eniel Caroly répond présent malgré sa blessure

Source of image (creative commons): European Judo Union / Photographe: Carlos Ferreira
Malgré une blessure à Berlin, le gros potentiel des -81kg est allé chercher une belle médaille de bronze en remportant ses combats avec autorité. Dans l’ordre le Turc Sismanlar, le Hongrois Goz et en quart de finale le Géorgien Gvachliani. En demi-finale, Eniel ne trouve pas la solution face à au futur champion d’Europe, l’Ukrainien Matlashevski. En place de trois, le pensionnaire du FLAM 91, malgré la fatigue, élimine le géorgien Ebilashvili en inscrivant un yuko et ippon. On ne peut qu’avoir hâte de voir évoluer Eniel en junior, lui qui répond déjà présent à tous les grands tournois et qui entrera à l’INSEP l’année prochaine.

Hugo Metifiot : la révélation

Source of image (creative commons): European Judo Union / Photographe: Carlos Ferreira
C’est LA révélation de ces « Europe » 2016 ! Hugo a frappé fort en Finlande ! Après être sorti d’un tableau très compliqué, le sociétaire du Dojo Romanais a réalisé une sacrée performance en allant cherché le bronze. Il élime tour à tour, le géorgien Sarkisashvili, l’azéri Mammadov et l’israélien Rechister. En demi-finale, il s’incline contre le Russe Kharitonov avant de finalement décrocher une superbe médaille de bronze en battant l’italien Prosdocimo. De quoi clore une belle saison marquée par une médaille de bronze aux « France » cadets et au tournoi de France ainsi qu’une médaille d’argent à la coupe d’Europe de Bielsko Biala en Pologne.

On notera également les belles performances de Tando Camille (5ème), Said Errhamani Assia (5ème), Dhaiby Mélanie (5ème), Mvuama Christopher (7ème) ainsi et Keita Tanou qui termine 5ème de ses Championnats d’Europe.

Jour 3 - Dimanche 3 juillet 2016



Les filles championnes !

Le TITRE ! Les filles ramènent le titre de Finlande en battant les grecques, les autrichiennes, les Pays-Bas (au terme d’une rencontre que Said Errhamani débloque pour offrir le ticket pour la finale aux bleuettes). En finale, les françaises battent les Serbes 3/2 pour s’offrir un magnifique titre européen très prometteur ! On sent une véritable osmose dans cette équipe, ce que me confirme Romane Dicko par message. « Le titre en équipe a vraiment une saveur différente. C’est le fruit d’une cohésion d’équipe et si l’esprit d’équipe n’est pas présent, ce n’est pas possible d’aller jusqu’au bout. ».

L’équipe masculine en bronze !

Eux aussi revienne avec une médaille par équipe ! Une belle médaille de bronze qu’ils obtiennent après avoir remonté tout le tableau de repêchage après avoir été écartés par la Roumanie. Ils ont ensuite battu l’Italie, l’Azerbaijan et enfin l’Estonie en place de trois qu’ils écrasent 5-0. Chapeau les gars !

On a ici la preuve que la relève française est prête et on a hâte de voir évoluer ces brillants judokas en juniors puis en séniors aux olympiades de 2022 ? 2024 ? ;-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire