samedi 8 août 2020

3 questions à Michel Conte - Episode 1

Nouveau sur le blog, je vous propose des interviews ultra courtes et collaboratives. Ultra courtes car seulement 3 questions. Collaboratives car si vous le souhaitez un deuxième épisode pourra être produit en posant vos questions ici : je pose une question. Et si vous aimez je vous invite à partager le lien de l'article sur tous vos réseaux sociaux pour faire connaître Michel, le circuit vétéran et le projet du blog cestquoitonkim. Si vous souhaitez recevoir par mail les liens vers les prochains articles cliquez sur : je m'inscris. Je vous laisse en bonne compagnie avec Michel. Bonne lecture.



Qui es-tu ? (Présent)

Je suis Michel Conte 😄

Papa de deux magnifiques garçons Florent 27 ans et Romain 17 ans, tous deux ceinture noire de Judo, et papy d'un petit Andréa depuis 8 mois qui a déjà son premier Kimono ramené de Tokyo où nous sommes allé nous entraîner en famille au mois de février dernier.

Au niveau professionnel. J'enseigne le judo depuis 33 ans au Judo club Millois, près d'Aix en Provence, et je suis éducateur sportif en Institut médico-éducatif , à l'IME Les Parons, situé à Aix en Provence depuis 29 ans.
 
Le reste du temps, je fais tout mon possible pour m'entraîner et progresser. Je participe depuis 5 ans aux championnats internationaux vétérans, et je prends ma préparation très au sérieux. C'est ainsi qu'il n'est pas rare de me voir sur le tatami du pôle France de Marseille, du côté des élèves 😄.

Je fais partie du kodokan ciotaden où je m'entraîne très régulièrement deux fois par semaine et 130 kilomètres pour chaque séance. 
 
Je pratique aussi de manière régulière course à pied, vélo, musculation et crossfit. Je n'ai pas trop le temps de m'ennuyer. 
 
Sinon, j'aime bien lire. Je dévore les livres retraçant des histoires vraies, ou portant sur le développement personnel. 
 
J'ai aussi obtenu mon certificat de préparation mentale, et j'ai rejoint le rang des coachs de l'académie de la haute performance de Monsieur Pierre David, qui m'a aidé à obtenir le titre de champion du monde vétérans l’année dernière, après deux finales et deux médailles de bronze d’affilée. Je prends beaucoup de plaisir à aider les sportifs à dépasser toutes leurs limites. 
 
 

D'où viens-tu ? (Passé)

Petit marseillais, j'ai découvert le judo à l’âge de 6 ans avec mon grand-père qui m'emmenait regarder les entraînements au club situé juste en face de chez lui. Mais c'est à l’âge de 12 ans et 11 mois que mon père m'a donné son accord… 
 
Patience, frustration. Une volonté de fer s'est créée durant ces 6 ans et 11 mois. Je rejoins le judo club de Coder, devenu plus tard judo club Saint Marcel ferroviaire, sous l'enseignement passionné de Monsieur Alain Vacquier. Un compétiteur acharné, amoureux du beau judo et très généreux dans ses efforts. Mon modèle… 
 
J’ adhère tout de suite a cette activité qui me passionne littéralement. Entant que débutant, je dois participer aux cours réservés aux ceintures blanches, les mardis et vendredis. Mais les compétiteurs de mon âge s’entraînent les lundis et j’obtiens l’autorisation de changer de cours à une condition… Y venir en plus des cours de ceintures blanches. Un vrai comique ce Monsieur Vacquier. 
 
Et comme de la fenêtre de mes grands-parents j’aperçois un jour mon ami Christophe partant au club avec son sac sur l’épaule, j'apprends qu'il y a un cours pour tout petits le mercredi. 1 minute plus tard, je le rejoins et nous nous sommes entraînés tous les jours. 
 
On a un peu inventé le système de sport études à Saint-Marcel 🤣. Ensuite, j'ai intégré la section sport études de Marseille et notre professeur, monsieur Hector Marino, a réussi à nous passionner pour le Judo, mais aussi pour l’entraînement physique. Un énorme palier. 
 
Ensuite, je passe mon brevet d’état, et je ne suis plus jamais descendu du tatami. 
 
 

Où vas-tu ? (Futur)

J'irai au bout de mes rêves... 
 
Je veux tout faire en judo. M’entraîner au Japon le plus souvent possible, mais aussi dans d'autres pays où les judokas performent, comme je l'ai fait au Kosovo chez mon ami Anton Cena, un monstre physique… 
 
J'ai envie de participer à toutes les grandes compétitions vétérans, mais aussi aux championnats 3eme division, auxquels je fais des apparitions régulières. 
 
J'ai envie de gagner tous les titres que je n'ai pas encore obtenus, au championnat d'Europe et aux jeux mondiaux vétérans. 
 
J'ai envie de reconquérir les titres que j'ai déjà obtenus, comme les jeux européens, et le championnat du monde vétéran. 
 
Et après, j'aurai sûrement envie de continuer. J'ai envie d'enseigner le Judo à mon petit-fils. J'ai envie de former de nombreux élèves. J'ai envie de leur apprendre que rien n'est impossible. 
 
J'aime le judo, j'aime la compétition, je suis dans mon élément, j'y reste 😉
 
 
Bonus : le jour où Michel Conte est devenu champion du monde



Envie de poser une question à Michel pour un épisode 2, voilà le lien : je pose une question
 
Maintenant, sentez vous libre de partager le lien de cette interview pour faire connaître Michel, le circuit vétéran et le projet du blog cestquoitonkim. Pour être alerté des prochains articles inscrivez vous ici : je m'inscris.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire