mardi 25 juin 2019

Le judo 900 d'Outshock ça vous parle ?





Aujourd'hui je vous parle du judogi Judo 900 d'Outshock. Outschock est la marque arts martiaux et sports de combat de Decathlon. A la lecture du mot Decathlon, certains seront curieux tant mieux vous avez raison il y a de quoi être surpris. Certains sont déjà partis ... revenez ...  D'autres encore vont avoir envie d'arrêter tout de suite de lire mon avis ... restez. J'entends déjà les Decathlon c'est des chiffons.

En même temps, un chiffon à 990g/m² tout comme le J990EM d'adidas ça vaut le coup d'en savoir plus. Surtout à 90 euros pour toutes les tailles soit la moitié du prix du Millénium d'adidas. Concernant cette relation grammage/prix, si vous jetez un œil au guide sur les kimonos de judo que j'avais produit en 2016/2017, cela fait de ce judogi le seul à moins de 100 euros pour ce type de grammage.

Comptez sur moi, je vais vous dire en tout indépendance ce que j'en pense : points positifs et points à améliorer selon moi. Le "selon moi" est important. Ce n'est que mon humble avis avec mon niveau de connaissance actuel sur les judogis. 

Ce n'est pas un test. Je ne suis pas (encore - on ne sait jamais) un expert du judogi et je ne dispose pas de machines ultra-perfectionnées pour faire des mesures de résistance sur les tissus. Après, si vous avez envie de me financer un peu pour que je créé un centre de tests vous avez mon mail ;-) Je plaisante.

Outshock va recevoir cet avis avant la publication et, si la marque le souhaite, elle pourra ajouter un complément ou un droit de réponse qui sera indiqué à la fin de l'article après la conclusion.

Le judo 900 entre mes mains m'a été transmis lors de ma journée visite dans les coulisses de Decathlon. Sur cette journée, un évènement particulier se préparant, le judogi dispose d'une broderie spécifique sur le cœur : "Outshock Judo Club". Attention, attention ... cette broderie n'est pas présente sur les judogis vendus sur le site Decathlon ou dans les magasins. 

Ce judogi est destiné aux adultes pour les entraînements et pour les compétitions nationales. Pas de compétitions internationales du fait du grammage au delà des 750g/m². Rappelez vous mon article sur les nouvelles normes judogi depuis avril 2015.

Avant d'observer le judo 900 d'Outschock selon les 4 axes : design, qualité/prix, fit/confort et durabilité, je vais vous parler de quelques détails qui ne concernent pas vraiment le judogi en tant que tel. Venez je vous en dis plus à la suite des quelques photos ci-dessous.

 
Le judo 900 est vendu entouré d'un ruban élastique symbolisant la ceinture noire.
 
Le ruban élastique et les étiquettes sont cousues ensemble.
Le pantalon et la veste ne forme qu'un avec ce lien entre les deux parties.
Vous l'aurez compris, avant de revêtir le judo 900 il sera nécessaire de se défaire du packaging. Avant de démarrer les photos de ce judo 900, j'ai du couper les étiquettes, le ruban élastique et le lien entre le pantalon et la veste. Mention spéciale pour les étiquettes, pourquoi autant  pourquoi ... je plaisante :-) Allez sans plus tarder, je démarre cet avis par le design.



DESIGN


Le judo 900 plaira probablement au minimaliste, ceux qui aime se vêtir d'un kimono de judo discret. La marque s'affiche sur le bras gauche et la jambe droite (qui se demande où est sa droite et sa gauche ;-). La veste arbore les 2 kanjis du judo : 柔道. Je rappelle pour ceux qui lisent un peu vite : le judogi entre mes mains dispose d'une broderie spécifique sur le cœur "Outshock Judo Club". Cette broderie n'est pas présente sur les judogis vendus sur le site Decathlon ou dans les magasins. Mieux vaut le dire deux fois qu'une :-)

2 kanjis du judo : 柔道 + l'inscripton Outshock sur la manche gauche

Un renfort dans le dos bien visible ici couvert d'un biais de couture pour éviter les frottements


L'inscription Outshock sur la jambe droite

Pour ma part, je trouve vraiment bien vu l'apposition des kanjis judo sur la veste du judogi (kimono de judo). Je trouve, cependant, qu'il manque un petit je ne sais quoi pour que le design de ce judo 900 tape dans le mille. J'ai du mal à dire pourquoi. L'histoire racontée par l'inscription brodée Outshock ne parle pas vraiment à mon âme de judoka (du dimanche :-). Oui là je pense qu'on est dans une approche purement marketing. Peut-être qu'Outshock pourrait travailler sur un logo en lien avec le judo et les racines japonaise pour compléter son inscription ou revoir la façon dont est apposée la marque. Par exemple, j'ai vu le design des kimonos de JJB, sur le site Decathlon, l'inscription Outshock a, je trouve, beaucoup plus de caractère (je parle des bandes noires pas des coutures vertes ;-). C'est vraiment une histoire de goût personnel. Je suis curieux d'avoir votre avis en commentaire sur ce point.

Inscription de la marque Outshock sur les kimonos de JJB - Crédit photo Decathlon

Autre point sur le design et non des moindre, Outshock tente de se démarquer par une coupe de la veste différente. Le revers du judo 900 présente un aspect arrondi contrairement aux autres kimonos de judo comme le Millenium d'adidas. C'est une innovation. Je n'ai pas connaissance d'autres judogis avec cette forme de revers.



Pour ma part, le design de ce judo 900 peut encore être améliorer. Là c'est juste mon avis perso de judoka du dimanche. C'est vraiment très personnel. J'ai pensé à un logo en plus de la marque ou les bandes noires sur les épaules comme le modèle de JJB. En même temps, j'imagine que Decathlon vendant ses judogis à une échelle mondiale il est difficile de répondre à toutes les attentes en matière de design. Peut-être une offre complémentaire de personnalisation grâce à une offre de broderies en magasin pourrait être une piste. Et voilà que je me mets à brainstormer tout seul. Il est grand temps que je passe au rapport qualité/prix de ce kimono de judo.




QUALITE/PRIX

A 90 euros quelques soit la taille Outshock frappe fort !  Grosso modo vous pourriez acheter deux Judo 900 pour le prix d'un millenium d'adidas. Ça fait réfléchir sachant que tous les deux sont des poids lourd avec un grammage à 990g/m². On en reparlera au moment d'aborder le fit/comfort.

Ce judo 900 possède comme de nombreux judogis destinés aux "experts" plusieurs renforts :

Renfort poitrine
Renfort aisselle
Renfort Jupe

La finition du renfort poitrine est plus brute que celle du millénium d'adidas. Je vous laisse allez voir mon autre article pour voir la présence d'un biais de couture qui encapsule le bord des coutures du renfort poitrine. Par contre, j'ai l'impression que le renfort Jupe contient plus de coutures et donc me paraît plus solide.

Col cinq coutures
Le bord du revers me semble particulièrement épais et dur

D'ailleurs concernant l'épaisseur du revers je vous renvoie à mon article sur les coulisses de Decathlon et notamment à la vidéo de présentation de l'offre qui montre l'intérieur du revers. Intéressant à voir.

J'ai, par ailleurs, noté quelques petits défauts sur le judogi à ma disposition. Entre nous, c'est le genre de petit détails que j'ai vu sur plusieurs judogis déjà reçus et présents sur le blog. Je commence à me demander si ce ne serait pas normal. Les judogis sortis d'usine comporteraient-ils tous des défauts ?

Une couture peu serré
Un grain de riz abimé vu après quelques entrainements





FIT/COMFORT

Petit rappel, je mesure 173 cm pour un poids autour de 73kg. Le judogi entre mes mains est un 175 cm. Question fit, rien à dire pour moi, ce judo 900 a une coupe cintrée qui me convient bien. 

Question confort, là je suis plus indécis. J'ai porté ce modèle haut de gamme d'Outshock lors de plusieurs entrainements et à un moment j'ai alterné une séance sur deux avec mon J990 d'adidas tellement je n'arrivais pas à me dire si j'étais confortable ou très confortable dans ce Judo 900.

Résultat, je trouve qu'on ressent bien les 990g/m² du judo 900. Pour l'anecdote, j'ai un de mes partenaires qui m'a demandé si mon kim était amidonné tellement il n'arrivait pas à maintenir son kumikata. 

Lors des premières séances, au début de l'entrainement je me disais : il est bien raide ce kim. Je sentais quelque chose au niveau du col. J'ai le sentiment que ça s'assouplissait lors de la séance. Je me rappelle d'une séance 100% Ne Waza (Ah je suis mauvais au sol !!! J'aurais bien besoin de progresser). Je me souvient m'être dit que ça n'aillait pas être simple avec ce col bien raide. Finalement, comme je le disais, j'ai le souvenir que la sensation s'est estompée durant la séance.

Ce judo 900 est, selon moi, confortable. Il faudra, peut-être, un petit temps d'adaptation le temps de faire connaissance avec ce col bien épais qui donnera du fil à retordre à vos partenaires de judo. Je trouve, toutefois, le J990 d'adidas plus confortable.

Le judo 900 ne possède pas de coton gratté à l'intérieur du kim a contrario du superstar de Fighting Films ou du Karioka New. Il possède aussi un peu moins de biais de couture que le J990 d'adidas qui ont, a priori, pour fonction d'éviter le frottement des coutures (voir renfort poitrine plus haut et couture de manche ci-dessous).


Les coutures dans la manches et le renfort poitrine ne comportent pas de biais de couture



DURABILITÉ

J'ai noté après quelques utilisations, l'apparition d'un grain de riz abîmé (photo vu plus haut).  Je ne l'aurai probablement pas vu sans regarder ce judogi à la loupe pour cet avis.

Question rétrécissement, j'ai pris quelques mesures. Elles ne sont pas scientifiques et donnent juste un ordre de grandeur. Ceci étant dit, je note en moyenne un rétrécissement de l'ordre de 6% soit un plus que le Fighting Films Superstar (3%), le Karioka New (4%) et le J990 adidas (4%) et moins que le mondial de Budofight (7%).
 

adidas J990EM
A la réception
Après 3 lavages à 30°c et séchage naturel
Manche
72,1 cm

68,0 cm


Poignet
21,5 cm

19,7 cm




Jambe
103,7 cm


98,9 cm

Cheville
22,5 cm

21,7 cm




 


CONCLUSION

Le judo 900 d'Outshock par Decathlon est plutôt une bonne surprise. La devise de la société est bien de "rendre accessible au plus grand nombre le plaisir et les bienfaits du sport". A 90 euros pour un judogi de 990g/m² la volonté est bien d'offrir un judogi au meilleur rapport qualité/prix. Je trouve le pari réussi. On sent bien que des choix ont été fais pour tenir les coûts : exit les biais de coutures trop nombreux, pas de coton gratté. Ce n'est peut-être pas le plus haut de gamme des judogis. En même temps, je ne crois pas que c'était l'objectif au vu de la devise de Decathlon. C'est une bonne option si vous avez un budget limité et que vous êtes attiré par les kims bien raides. Personnellement, je continuerai à m'entrainer avec ce judogi.



COMPLEMENT DE LA MARQUE


Au nom de Outshock et particulièrement la team Judo (collaborateurs et ambassadeurs), je vous remercie pour cette analyse toujours très professionnelle et objective que vous faîtes sur les produits en test.

Vous m'avez laissé un droit de réponse que j'utilise pour commenter ou compléter votre étude.

1) Design
Les choix de design et marquage de nos produits restent effectivement très sobres. C'est l'orientation que nous avons choisie et nous avons bien pris note de votre point de vue. Nous sommes aussi curieux que vous d'écouter les pratiquants sur leurs attentes.

2) Gratter l'intérieur pour rendre le judogi plus doux 
Nous avons testé cette option lors de la conception de notre Judo 900. Nous avons préféré ne pas choisir ce type de finition "peau de pêche" pour 2 raisons:
  • Lors des tests d'usage cet aspect a été ressenti comme agréable mais en contrepartie il apportait trop de chaleur ce qui est un vrai problème pour le combattant. La matière du grain de riz est déjà à 990gr/m² nous n'avons pas souhaité apporter inconfort et voir nos pratiquants transpirer encore plus.
  • Après quelques lavages l'aspect peau de pêche était considérablement atténué et bouloché. La promesse de douceur n'était pas assez durable à nos yeux.
3) Aspect économique et prix du Judogi 
Effectivement notre entreprise a pour vocation de rendre accessible le plaisir du sport au plus grand nombre. Le Judo 900 s'adresse aux compétiteurs jusqu'au niveau national. Je peux vous assurer que lors de la conception de ce produit nous avons toujours privilégié l'aspect du bien allé, du confort ou de la durabilité du produit sur les coûts de fabrication du produit 

Sincère salutation. 

Outshock

Aucun commentaire:

Publier un commentaire